cfd
Belgistan : le laboratoire nationaliste  
par Jacobo de REGOYOS - Traduit par Antoine BILLY

Belgistan, Lauréat 2016 du Prix de l'enseignement et de l'éducation permanente

 

prix-enseignement-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attribué par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

 

 


 


A PROPOS DE L'OUVRAGE

 

Ceci n’est pas un pays, dirait Magritte. Quand le sentiment de vivre dans un pays imaginaire est aussi fort, la Belgique se transforme en Belgistan, un des États les plus complexes et surréalistes du continent. Certains disent qu’elle est le laboratoire de l’Europe, aujourd’hui elle est le laboratoire du nationalisme européen.

 

La Belgique connaît une importante fracture entre les deux grandes communautés du pays. Au terme d’une sixième réforme de l’État, l’avenir de la nation belge est incertain. Au moment où la séparation du pays est évoquée dans les médias, les responsables politiques palabrent et la division du pays prend forme concrètement dans la rue. Les Flamands ne parlent plus le français et les Francophones ne parlent plus le néerlandais. Les partis politiques sont divisés linguistiquement, on ne regarde pas les mêmes films ni les mêmes chaînes de télévision au Nord et au Sud du pays, pas plus qu’on ne lit les mêmes livres. Les mariages mixtes sont exceptionnels !

 

En quoi les événements en Belgique affecteront-ils l’avenir de l’Europe ? Si le pays éclate, ses frontières intérieures et celles de l’Union seront modifiées, servant ainsi de modèle aux autres nationalismes.


Belgistan nous présente l’évaporation d’un pays à feu doux. Un processus d’autant plus fascinant qu’il se joue dans un État fondateur de l’Union européenne et que sa capitale est le siège des institutions communautaires. Le futur proche de la Belgique, laboratoire du nationalisme, marquera profondément l’avenir du continent.

 

 

A PROPOS DE L'AUTEUR

 

Jacobo de Regoyos (Madrid, 1967) est journaliste, en poste à Bruxelles depuis 16 ans. Après avoir travaillé pour des médias comme le quotidien espagnol El mundo et Tele 5, il est actuellement correspondant pour la radio Onda Cero. Il obtint son diplôme de journalisme à l’université San Pablo CEU (Madrid) et remporta en 2001 le prix du journalisme Salvador de Madariaga, considéré comme un des plus prestigieux en Europe. Son ouvrage Belgistán, el laboratorio nacionalista a attisé la curiosité de nombreux Espagnols.

 

 

REVUE DE PRESSE

 

° Thérèse Jamin, 'Belgistan, le laboratoire nationaliste', Rubrique 'L'Europe et nous' dans AEDE-EL, Bulletin trimestriel n°2, avril-mai-juin 2014, p. 7-8-9

° CH. L., "Connaissez-vous le Belgistan ?", 7Dimanche de Liège, 25 mai 2014, p. 18

° Sorties de presse, "Belgistan.  Le laboratoire nationaliste", Le 15e jour du mois, Mensuel de l'Université de Liège, mai 2014, n°234

ISBN : 978-2-87562-046-0
Année de publication : 2014
Prix : 25.00€ TVAC
Pages : 286
Disciplines : Essais, Tout le catalogue